Qu’est-ce que le BMX freestyle ?

Les championnats du monde de BMX freestyle sont un véritable évènement dans le monde. Les champions du monde deviennent des stars internationales. Mais qu’est-ce que le BMX freestyle ? Pourquoi est-il intégré aux Jeux olympiques ?

Le freestyle en BMX

Le freestyle est une conduite de BMX axée sur les acrobaties et les airs, plutôt que sur les courses ou les sauts dans le cadre d’un parcours. Le Street BMX est un type de BMX freestyle qui a débuté à la fin des années 1970. À cette époque, les motards de BMX passaient beaucoup de temps sur des motos de BMX dans des skate parks à San Diego, en Californie. En 1979, la première équipe de BMX freestyle a été créée, connue sous le nom de BMX Action Trick Team. Habituellement, Le Street BMX se pratique dans les lieux publics présentant de nombreux obstacles. En effet, cela permet de réaliser des tricks. Il existe d’autres disciplines de BMX freestyle.

Les caractéristiques des vélos BMX freestyle

Les vélos BMX Freestyle sont fabriqués pour un large éventail de styles de conduite, allant des parcours de rue aux halfpipes de style skatepark. Ils ne sont pas aussi axés sur la vitesse que les vélos de course. Le BMX Freestyle se différencie par sa conception très robuste pour supporter les diverses figures sur un terrain plat ou les mobiliers de rues. il possède un cadre, une fourche et un guidon en général en acier. Les vélos BMX freestyle sont très maniables. Ces cadres ont tendance à être plus lourds que les autres vélos de BMX. Ils sont conçus pour accompagner les grands essieux de roue arrière. La plupart d’entre eux sont livrés avec des fixations de frein amovibles, mais certaines entreprises proposent des versions sans freinage, sans monture.

Le BMX parmi les sports olympiques

Après que le race BMX ait fait ses débuts aux Jeux olympiques de Beijing 2008, c’est maintenant au tour des riders de freestyle de se considérer comme de vrais athlètes et de commencer à s’entraîner pour devenir des Olympiens. En effet, en juin 2017, le Comité International Olympique (CIO) a annoncé l’intégration de cette forme de BMX en 2020 à Tokyo. Cette décision survient après l’ouverture par Tokyo de son premier nouveau site permanent pour les jeux d’été. En légitimant les sports extrêmes comme le BMX freestyle à un niveau international les organisateurs sont certains de susciter l’intérêt des jeunes. Les compétitions se dérouleront dans un skate park également utilisé pour cet autre sport.