BMX en compétition : déroulement des compétitions

Voulez-vous savoir ce qu’est un BMX? Depuis quand la compétition existe-t-elle et d’où vient-elle ? L’article ci-après vous donnera toutes les réponses à toutes les questions que vous vous posez. Vous pourrez désormais être plus informés que jamais sur la compétition de BMX ainsi que sur tout son déroulement.

Ce qu’est un BMX

Le BMX est un sport extrême cycliste, assez physique, spectaculaire et technique qui se divise en deux catégories : la Race où la course est de mise, et le freestyle où les riders effectuent des figures épatantes. Le BMX Race est la pratique la plus courante du BMX en compétition. Il s’agit d’une course entre 8 concurrents qui doivent parcourir une piste d’unlongueur de 340m à 400m. Le BMX freestyle quant à lui consiste à faire de nombreuses figures extraordinaires comme le trail, le street, le flat, ou encore le park.

Historique de la compétition

Le BMX apparaît en 1968 en Californie. Les concernés sont les enfants et les adolescents animés par le désir de pratiquer des courses de motocross. Ils créent des compétitions de vélos sur des pistes qu’ils construisent eux-mêmes. Ils s’arment d’équipements de motocross. C’est à partir de cela que le nom BMX est né. C’est en Californie même qu’il devient populaire dans les années 70. On a réglementé des courses et ce fut le début officiel d’une compétition. L’Europe l’a pratiqué à partir de 1978. Et c’est après cela qu’une fédération de BMX a été créée, en 1981. Les premières compétitions de BMX se déroulent en 1982. En 1993, le BMX est totalement intégré à l’Union Cycliste Internationale. Dernièrement, le BMX freestyle Park fait partie des programmes des Jeux Olympique de la Jeunesse d’été de 2018 et des Jeux Olympiques de Tokyo en 2020.

Déroulement de la compétition

Le déroulement est assimilable à un franchissement des haies sur une distance moyenne de 300m. Les pilotes sont positionnés sur une pente avec la roue avant appuyée contre une grille. Après le mot: « go ! » qui veut dire allez-y ou départ, la grille tombait mais ce système de départ a occasionné de nombreux faux départs et des blessés. Aujourd’hui, la totalité des pays ont adopté un nouveau système actionné par un piston à air. Ceci permet au conducteur de s’extraire rapidement. Huit concurrentau maximum s’élancent sur une piste. Tous les compétiteurs exécutent trois manches qualificatives par groupe de huit. Il y a des huitièmes, quart, demi et finale pour chaque catégorie d’âge. Il faut être dans les quatre premiers pour passer aux manches suivantes.